◄Retour
La compréhension du langage écrit
 
a) La capacité de lire est-elle atteinte dans l'aphasie ?  
 
En plus d'une atteinte de la compréhension orale, il peut exister des difficultés de compréhension du lan­gage écrit, c'est-à-dire que la personne aphasique peut ne pas arriver à retrouver le sens de ce qui est écrit, même si elle peut lire quelques mots à voix haute. À l'inverse, certaines personnes aphasiques peuvent comprendre le sens de ce qu'elles lisent, même si elles ne parviennent pas à lire à haute voix. Dans certains cas, les mots familiers et concrets (maison, auto, lit, etc.) sont reconnus, alors que les petits mots gramma­ticaux (je, mais, et, dans, avec, etc.) ne le sont pas; cela explique que la phrase n'est pas totalement comprise. Dans d'autres cas, il arrive que la phrase favorise une meilleure compréhension d'un mot grâce aux indices fournis par les autres mots.
 
b) Pourquoi certaines personnes aphasiques perdent-elles le goût de lire ?  
 

Plusieurs personnes aphasiques disent avoir des difficultés à se concentrer sur un texte ou à retenir les détails de ce qu'elles lisent. Ces deux facteurs dimi­nuent évidemment leur intérêt pour la lecture, puis-qu'elles doivent souvent revenir en arrière.

Pour surmonter ces difficultés, on choisit d'abord un paragraphe ou un texte court, simple, portant sur un sujet qui intéresse la personne. Des textes écrits en gros caractères peuvent aussi faciliter la lecture.

 
 
c) Pourquoi plusieurs personnes aphasiques regardent-elles le journal même si elles comprennent peu ce qu'elles lisent ?  

On remarque en effet que plusieurs personnes aphasiques regardent le journal chaque jour. Il faut encourager cette activité pour plusieurs raisons. D'abord, la compréhension du langage écrit, comme celle du langage parlé, n'est pas complètement perdue. Elles peuvent donc, comme on l'a dit plus haut, recon­naître certains mots plus familiers (ex.: feu, hockey, élections, etc.) sans pouvoir lire toutes les phrases. Certaines pourront facilement comprendre les titres des articles, qui sont souvent écrits en grosses lettres et formulés en phrases plus simples et plus courtes; d'autres, enfin, se fieront presque uniquement aux photos pour chercher à comprendre. De toute façon, cette activité ne peut que stimuler le langage et le goût de la communication.

 

Accueil

Comment communiquer avec une personne aphasique?

L'aphasie

La rééducation

La dysphasie

Le logo de l'aphasie